Articles

S’imprégner de la culture argentine lors d’un voyage

L’Argentine est une destination touristique phare de l’Amérique du Sud. Cette contrée regorge de nombreux sites naturels et culturels attrayants. Hormis la visite de ces lieux dignes d’intérêt, les routards seront invités à s’imprégner de l’ambiance unique qu’offrent les villes argentines, à savoir le tango. Classée au patrimoine immatériel de l’humanité, cette danse sociale emblématique du pays attire les visiteurs en séjour en Argentine. En vous y rendant, vous serez invités à rejoindre des milongas pour assister à des bals et des entrainements permettant de découvrir l’authenticité de cette danse de salon reconnue dans le monde entier. Il convient de noter celle-ci est le fruit d’un mélange de diverses cultures importées par les immigrants européens, africains et américains à la fin du XIXe siècle. Ayant vu le jour à Buenos Aires, elle s’est ensuite répandue dans presque tous les pays. Si vous flânez dans cette charmante capitale, vous aurez la possibilité de visiter le quartier de San Telmo afin de vous immerger dans cette aventure hors du commun. Pour pratiquer cette danse, il faut un couple. Ce dernier bouge et marche ensemble vers une direction impromptue à chaque temps.

Visiter les musées d’Argentine

Au cours de votre séjour Argentine, la visite des musées est à ne pas rater. C’est une autre façon de découvrir la culture de cette contrée. Pour pouvoir arpenter de nombreux conservatoires, vous pourrez vous adonner à un circuit dans la capitale. Parmi les plus intéressants, vous aurez la possibilité de vous rejoindre le Musée National de Beaux-Arts qui renferme plus de 12 700 œuvres incluant des peintures, des dessins, des peintures, des gravures, des tapisseries et autres. Certaines de ces expositions permettent de contempler des arts européens. Par ailleurs, le Musée Collection Fortabat vaut un petit détour. Celui-ci est ouvert en 2008 et possède la plus importante collection privée du pays, dont la Coleccion de Arte de Amalia de Fortabat. Cette dernière est considérée comme la femme la plus riche d’Argentine avec une fortune estimée à1600 millions de dollars. Pour ceux qui préfèrent observer des arts contemporains, le Centre Culturel Recoleta leur enchante en proposant une variété stupéfiante d’expositions temporaires ainsi que des représentations théâtrales, des concerts et des programmes éducatifs.

Découvrir les merveilles culinaires argentines

Séjourner en Argentine vous offre l’occasion de découvrir la quintessence de la cuisine de cette contrée. Celle-ci connait d’innombrables spécialités culinaires nées d’un mélange de culture des influences autochtones et méditerranéennes. En général, la viande de bœuf représente un ingrédient de base sur l’ensemble du territoire. Dans quelques régions, l’agneau et le chivito constituent des repas habituels, surtout en Patagonie. Tout au long de votre voyage dans le pays, vous aurez l’aubaine de vous délecter des asados. Il s’agit de grillades accompagnées d’un condiment appelé chimichurri. Si voulez savourer des mets traditionnels, vous pourrez déguster du locro, un ragout concocté avec de la courge, du maïs, des haricots, des oignons ainsi que des morceaux de viande.

L’Inde, une destination avec une coutume fascinante et un art culinaire à part

L’Inde possède de nombreuses pratiques traditionnelles régissant la vie quotidienne de la population. Si vous venez dans ce pays, mieux vaut connaître quelques astuces afin de réaliser un agréable séjour.

Habillement

Vous vous demandez peut-être quels vêtements arranger dans votre valise avant de partir en Inde, voici quelques idées afin de vous aider à préparer votre bagage. Vous devrez emporter des tenues moins découvertes, par exemple, des jupes longues, des ensembles avec des manches… En outre, si vous voulez ressembler aux Indiens, achetez quelques costumes locaux dans les boutiques sur place. Pour les femmes habituées au pantalon, mettez un salwarkameez. En vous habillant de cette manière, vous avez besoin d’une tunique comme haut ainsi qu’un foulard qui cache vos épaules et votre poitrine. Mis à part cela, les dames aimant la robe, enfilez un sari (un tissu non cousu entourant la taille et le ventre). Par ailleurs, les hommes pourront porter de Sherwani, une chemise tombant jusqu’aux genoux avec un pantalon.

Respect et tradition

Vous voulez bien vous comporter lors de votre périple ? Ces quelques conseils vous seront nécessaires afin d’éviter de vous mettre dans l’embarras durant votre séjour Inde. Si vous venez en couple dans ce pays, ne faites pas des attitudes excessives qui pourront attirer l’attention en public comme vous embrasser. En outre, ôtez vos chaussures avant d’entrer dans une maison ou bien à l’intérieur d’un temple. Ce geste montre la politesse des hôtes envers les résidents qui les accueillent. Si vous marchez dans la rue et il y a une personne qui dort sur votre passage, il ne faut pas l’enjamber. Continuez votre chemin après que vous l'avez réveillé. En vous agissant ainsi, vous la considérez. Par ailleurs, tout au long de votre visite, ne vous étonnez pas de voir des gens hochant la tête. Cette mimique signifie une salutation ou bien un accord. Quand vous restez un certain temps dans cet État, vous vous habituerez rapidement à cette pratique.

Déguster quelques spécialités culinaires indiennes

Les plats en Inde sont souvent réputés épicés. Ne vous privez pas de vous régaler avec la gastronomie du pays à cause de cette rumeur. Voici une astuce qui vous aidera à atténuer la saveur pimentée de vos recettes. Quel que soit le menu que vous choisissez, demandez la raïta (une sorte de sauce de yaourt mixée, composée de tomates et de concombres) pour accompagner votre commande lors de votre circuit Inde. Avec cet assaisonnement, vous pouvez manger les délicieuses spécialités de la région avec tous les ingrédients qui les agrémentent. Goûtez, par exemple, l’aloogobi, une cuisine traditionnelle de la contrée. Vous aurez une assiette à base de pommes de terre et de chou-fleur ajouté de Masala. Ce dernier est une préparation formée de gingembre, de cumin, de curry ainsi que de piment rouge.

Les bonnes choses à savoir avant de voyager au Canada

Deuxième plus grand pays du monde derrière la Russie, le Canada est une destination phare de l’Amérique du Nord qui profite d’un vaste territoired’environ 9 984 000 km². Terre d’aventures et d’évasion, 31% du sol canadien sont des endroits couverts de forêts.

Les vacances d’hiver au Canada

Un séjour en hiver au Canada permet aux voyageurs de vivre une expérience inédite en matière de découverte. En effet, cette saison transforme complètement ce pays et offre à ses visiteurs un accès direct à d’innombrables activités divertissantes. Par exemple, au cours de cette escapade hivernale au Canada, vous allez retrouver votre âme de jeunesse grâce aux joies de la glissade. Ainsi, vous aurez l’opportunité detraverser des lacs gelés, de faire un baptêmede traîneau à chiens ou encore de s’aventurer à bord d’une motoneige. Cette dernière est l’une des activités favorites des Canadiens en hiver et ils disposent même d’un circuit spécial réservé aux apprentis decette discipline. Pour les amoureux de la nature locale, une randonnée raquette constitue un moyen ludique pour explorer la beauté des paysages canadiens.Manifestement, les expéditions à faire lors d’un séjour en hiver au Canada sont aussi variées qu’intéressantes.

Comment profiter de son séjour estival au Canada ?

En été, le Canada affiche un tout autre décor qui vous permet d’exploiter de grands espaces au cœur de l’Amérique du Nord. D’un côté, vous pouvez vous offrir une excursion en toute liberté afin d’admirer la diversité d’une faune et d’une flore hors du commun. Pour ce faire, vous allez parcourir les montagnes Rocheuses et les berges du Pacifique qui se trouvent à l’ouest du pays. Cette aventure Canada vous conduit directement au cœur des parcs nationaux.Ces derniers regorgent de lacs, de rivières, de fjords, des glaciers ainsi que des forêts luxuriantes.Tout au long de ce parcours, vous rencontrerez à coup sûr des chèvres de montagne, des ours ou encore des wapitis. D’un autre, vous aurez également le privilège de vous évader à bord d’un camping-car. Celui-ci semble une alternative idéale pour des sorties familiales à travers ce vaste territoire, et surtout, pour rester au plus près de la nature dans les réserves canadiennes.

Infos pratiques à ne pas oublier avant de visiter le Canada

Pour réussir votre voyage au Canada, voici quelques informations à tenir en compte qui vous permettent d’éviter tout type de désagréments. Tout d’abord, vous devez noter que cette destination possède six fuseaux horaires. En hiver, par exemple, vous devez régler votre montre 9h de moins qu’à Paris, en Colombie-Britannique et au Yukon, 5h de moins pour les îles de la Madeleine, la Nouvelle-Ecosse, le Nouveau-Brunswick et l’Île-du-Prince-Edouard. La monnaie, quant à elle, s’exprime en dollars canadiens. Les pièces sont de 1 centime à 2 dollars, alors que les billets varient entre 5 à 1 000 dollars. En ce qui concerne le visa, seuls les touristes français, suisses et belges sont autorisés à franchir le sol canadien pour trois mois sans ce document.Par contre, ils auront besoin d’un passeport encore valable 6 mois après leur retour et d’un billet d’avion pour rentrer. De plus, ils doivent être aussi en possessiond’argent liquide suffisant pour garantir leur séjour.

Faire des escalades hors du commun dans un cadre exceptionnel argentin

L’Argentine est un pays d’Amérique du Sud où les voyageurs peuvent entreprendre des expéditions inoubliables. Regorgeant de nombreuses zones montagneuses, cette contrée offre aux amateurs d’escalade l’opportunité de s’évader dans un cadre époustouflant. Pour commencer une escapade dans cette partie du continent américain, les routards sont invités à se rendre au parc national QuebradadelCondorito. Ce lieu est dominé par la chaîne de montagnes sierras de Córdoba, dont le plus haut sommet culmine à environ 2 884 m. En y faisant une randonnée, les globe-trotters traverseront plusieurs vallées et des plateaux. Ils y apercevront également des marais autour du plus grand lac salé argentin la Mar Chiquita. À part cela, les vacanciers peuvent découvrir les Condors des Andes auxquels le parc doit son renom. Ce qui attire principalement les touristes est de contempler le vol de ces grands oiseaux. Certains d’entre eux atteignent plus de 3 m d’envergure. D’autres animaux y vivent aussi comme les pumas, les tatous… Par ailleurs, les routards peuvent se promener sur les rives du fleuve río Tercero tout en admirant la splendeur du paysage.

À l’assaut de l’Aconcagua, le colosse du continent américain

Atteindre le point culminant d’Aconcagua est un véritable défi pour les alpinistes aguerris durant un voyage en Argentine. Cette chaîne montagneuse, s'élevant à environ 6 962 m, est connue sous le nom de colosse de l’Amérique. Elle se trouve dans la province de Mendoza,département de Las Heras. Les grimpeurs sont invités à porter de bons souliers de marche, des bâtons, des sacs à dos, des lunettes de soleil et des vêtements chauds. En y faisant une randonnée, les visiteurs apercevront de nombreuses espèces d’oiseaux, dont les plus caractéristiques sont le condor et l’aigle mora. D’autres espèces y vivent également comme la bécasse, le renard roux ainsi que des troupeaux de guanacos et des lièvres. En outre, la saison propice pour gravir Aconcagua est pendant l’été austral, c'est-à-dire de décembre à juin. Durant cette période, la neige y est presque absente. À titre d’information, plusieurs clubs et institutions fédératives de montagnes y sont présents. Certains d’entre eux abritent une école de guide et de trekking.

S’aventurer dans la ville montagneuse d’Esquel et dans le glacier Perito Moreno

Au cœur de la Patagonie andine, dans la province de Chubut se situe la ville d’Esquel. Enclavé de hautes vallées montagneuses, cet endroit est apprécié des adeptes d’escalade en quête de nature verdoyante. À noter que les vacanciers pourront y faire du ski en hiver. Outre la randonnée dans les montagnes, les routards auront l’occasion de visiter le parc national los Alcerces qui se trouve à proximité d’Esquel. Ce site est entouré de paysages époustouflants composés de lacs, de rivières, de forêts et de glaciers. Les globe-trotters y observeront diverses espèces d’oiseaux comme le pic de Magellan ou le condor. D’autres animaux y vivent aussi, à l’instar du puma, du tucotuco, du pudu, du guina… À part cela, les routards peuvent partir à l’assaut du glacier Perito Moreno. Cet immense bloc de glace de 30 km de long est localisé dans la zone protégée de Los Glaciares. Cette dernière abrite de nombreux icebergs, des lacs et des massifs mythiques, dont les plus connus sont le Fitz Roy et le Cerro Torre.

Parcourir la Bolivie pour assister à l’une de ses fêtes

La Bolivie est une destination de choix pour les adeptes de découvertes. Chaque année, cette contrée de 1 098 581 km² attire pas mal de touristes grâce à ses fêtes traditionnelles. Au cours de leur séjour dans la capitale du folklore du pays, les routards ont l’occasion d’observer le carnaval d'Oruro. Cet évènement est célébré dans la ville du même nom. Il date de plusieurs millénaires. En 2008, cette bringue a été inscrite sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l'humanité par l'UNESCO. Durant cette période festive, les globe-trotters verront plus de 28 000 danseurs et 10 000 musiciens. Ils ont également l’opportunité de voir diverses danses comme la Diablada, le tinku, la Morenada, etc.

Partir vers La Paz afin d’admirer la foire d’Alasitas

Lors d’un voyage Bolivie, il serait intéressant de passer un séjour dans la ville de La Paz. Cette municipalité se situe à plus de 200 km d’Oruro. Elle organise un évènement qui se déroule tous les 24 janvier, notamment la foire d’Alasitas. Dans la langue aymara, le mot « Alasitas » signifie « achète-moi ». Selon la tradition, les habitants se procurent des objets miniaturisés afin qu’ils puissent obtenir l’original en taille réelle dans l’année. Pendant cette fête, les touristes trouveront diverses répliques minuscules comme de petits billets de banque boliviens, des boîtes de conserve, des valises, etc. Par ailleurs, cette bringue est une opportunité pour les routards de goûter quelques plats typiques, en particulier le plato paceño (un repas préparé avec du maïs, des fèves, des pommes de terre et du fromage).

Contempler la célébration de la fête de la Vierge d’Urkupiña

Après avoir découvert la foire d’Alasitas, les globe-trotters peuvent continuer leur périple vers la ville de Cochabamba. Cette dernière se situe à quelques centaines de kilomètres au sud-est de La Paz. Elle n’est pas très fréquentée par les touristes. Toutefois, cette municipalité mérite un petit détour pour voir la fête de la Vierge d’Urkupiña. Cet évènement est célébré chaque année autour du 15 août. Il se déroule dans une banlieue de Cochabamba et dure pendant des jours. Durant cette période de fête, les routards vont assister à un groupe de danseurs avec leur fanfare. Ils sont déguisés en diable ou avec d’autres habits. À la fin du défilé, ces personnages costumés entrent dans une église pour prier la vierge d’Urkupiña afin de lui demander un miracle au prochain tirage de loto.

Un regard sur le solstice d’hiver à Tiwanaku

L’une des fêtes les plus importantes à ne pas manquer lors d’un voyage en Bolivie est le solstice d’hiver. Cette bringue est célébrée à Tiwanaku, une civilisation pré-inca. Elle marque le passage de l’hiver et la fin de l’année agricole. Cet évènement commence le soir du 20 juin et se termine le lendemain en fin d’après-midi. Le moment phare du solstice d’hiver est d’assister au lever du soleil. Dès que les premiers rayons de la lumière du jour apparaissent, les fêtards tendent les mains vers le ciel.

canyoning espagne

Faire du canyoning dans les Pyrénées espagnoles

Le canyoning est un sport qui vous permet de vivre des moments intenses. Faire du canyoning c’est vivre des sensations fortes et merveilleuses pour les vacanciers dans des sites spécialement dédiés à cette activité sportive. Si vous voulez faire partie de ceux qui vivent ces expériences inoubliables, rejoignez les Pyrénées espagnoles ! C’est un endroit spécial pour les amoureux du canyoning, un sport-aventure à refaire ou à tester sans plus tarder.

Une expérience unique en été

Si vous voulez faire un périple nature, vous serez servi une fois que vous rejoindrez les Pyrénées espagnoles plus précisément dans la Sierra de Guara. Là, vous vous profiterez du plus beau site en Européen avec des cours d’eau bien sélectionnés pour faire du canyoning. Les activités organisées se pratiquent en toute sécurité, avec un encadrement de qualité fait par des moniteurs professionnels expérimentés. Ce qui fait que vous avez la possibilité de pratiquer votre sport favori en toute tranquillité, puisque vous bénéficiez d’une assistance sans faille. Les descentes, les escalades, les séries de nage, les glissages et les toboggans naturels vont se faire dans un environnement spécial très réputé en Espagne en particulier et en Europe généralement. Quel environnement inoubliable ! Venez donc pour faire le maximum d’adrénaline et même des rires fous pendant une escalade, une descente ou un glissage pendant votre séance de canyoning!

Des activités offertes par la société Avalancha

Vous allez passer des vacances inoubliables dans la Sierra de Guara avec les prestations de la société Avalancha. Elle a plusieurs années d’expérience et maîtrise très bien les prestations sur mesure pour des activités de canyoning, aussi bien pour les novices que pour les expérimenter. La société vous propose d’allier plaisir des sens et activités sportives bonnes pour une remise en forme adéquate. Le tout proposé dans un cadre des plus enchanteurs d’Europe.

Faire du canyoning avec des tarifs réduits

Vous n’avez plus besoin d’avoir un énorme budget pour faire des activités de canyoning. Pour cela, vous n’avez plus qu’à rejoindre la Sierra de Guara dans les Pyrénées espagnoles ! Les prestations sont proposées en 2 packs pour permettre à tout un chacun de faire ce qui lui plaît en fonction de son budget. D’abord, il y a le PACK CANYON à 88 euros pour une descente plus un logement pour 2 nuits avec un petit déjeuner inclus. Ensuite, il y a le PACK SEMAINE DE CANYONING à 339 euros, qui comprend 5 descentes plus un logement pour 6 nuits avec un petit déjeuner inclus. Votre séjour va bien se passer avec tout le confort nécessaire d’autant plus que la société Avalancha a son propre hôtel, l’hôtel Santa Maria dans la ville d’Alquézar.

La Corée du Sud, une destination qui attise toutes les curiosités

La Corée du Sud est un pays idéal pour effectuer un voyage d’aventure en groupe. Elle se trouve en Asie de l’Est et s’étend sur la moitié sud de la péninsule coréenne. Séoul, sa capitale éclectique, accueillera parfaitement les nouveaux venus qui souhaitent acquérir de nouvelles expériences. En effet, la splendeur de cette ville est mise en évidence par ses innombrables quartiers branchés tels que Myeongdong. Animé de jour comme de nuit, ce lieu figure parmi les préférés des adeptes de shopping et des amateurs de la gastronomie. Pendant leur passage dans cette agglomération, les fanatiques d’Histoire se rueront aussi vers Bukchon. Les contemplatifs verront ainsi des maisons traditionnelles dans un village Hanok. Pour enrichir leur expédition dans cette métropole, les routards ne manqueront pas de prendre un téléphérique afin d’atteindre la colline de Namsan. Puis, ils auront une superbe vue panoramique sur toute la cité.

La ville de Busan, une adresse à ne pas rater

Une fois que les voyageurs ont découvert la ville vibrante de Séoul et son charme enivrant, ils feront un arrêt à Busan pour se décompresser sur les stations balnéaires. Cette adresse offre aux randonneurs l’occasion de farnienter sur ses plages après des journées de circuit Corée du Sud. Elle héberge deux sites populaires, propices à la baignade. Les étrangers auront ainsi la chance de dégourdir leurs jambes en bord de mer, dès leur arrivée dans cette agglomération. Outre ces lieux d’intérêt, le village de Gamcheon, situé sur une colline, plaira aussi aux villégiateurs. Cet endroit les fascinera sûrement, car il est caractérisé par plusieurs petites ruelles authentiques et des maisons colorées. Quant aux backpackers, ils auront la possibilité de se familiariser avec les autochtones en fréquentant les innombrables marchés et centres commerciaux de Busan. Dans une grande surface comme le Lotte, par exemple, ils pourront rentrer en contact avec les locaux lorsqu’ils feront leurs emplettes.

Boseong, un endroit parfait pour s’évader

La popularité du Pays du Matin calme ne se résume pas uniquement à ses spécialités culinaires, ni à ses diverses attractions touristiques. Cette contrée est également réputée pour ses étendues de plantations de thé vert, idéales pour s’inspirer. Un tel cadre naturel se trouve au district de Boseong, à 2 h de bus de Gwangju. À part les grands espaces de culture, cette région est aussi pourvue d’une forêt, d’un ruisseau et d’une cascade qui satisferont pleinement les amoureux de la nature. Au cours d’une randonnée à travers les sites avoisinants, les contemplatifs ne manqueront pas d’apercevoir les écureuils de Corée qui sont plus petits que ceux d’Europe. Cette partie sud-coréenne est aussi un véritable coup de cœur pour les assoiffés d’aventure. En effet, elle offre aux amateurs de trek la possibilité de gravir le sommet de ce havre de verdure. Une fois arrivés en hauteur, les gourmands dégusteront la meilleure glace au thé vert du café-restaurant du lieu. Il faut savoir que cette localité mérite le détour durant le festival du thé vert en mai.

randonnée

Comment se préparer physiquement pour une randonnée ?

Se préparer physiquement à une randonnée est une problématique à prendre en compte sérieusement car il s’agit d’une activité qui va générer une très grande dépense d’énergie. Beaucoup se demandent d’ailleurs s’ils seront à la hauteur d’un point de vue physique lors de la réalisation d’une randonnée ou même d’un trek. Le meilleur moyen pour éviter d’abandonner sa randonnée ou de l’écourter reste encore de mettre en place un véritable programme de préparation physique au préalable afin de maximiser ses chances de la mener à bien.

Parmi les moyens les plus efficaces pour se préparer physiquement à la réalisation d’une randonnée, la course à pied, qu’elle se fasse en outdoor, en salle de sport ou à l’aide d’un tapis de course électrique constitue une excellente approche pour atteindre ses objectifs dans les meilleures conditions possibles. En effet, on peut trouver des bienfaits indéniables liés à la pratique de la course à pied et qui pourront être utilisés dans le cadre d’une randonnée.

Les bienfaits de la course à pied

En premier lieu, la pratique régulière de la course à pied vous permet de pouvoir grandement améliorer votre endurance, c’est-à-dire votre capacité à fournir un effort soutenu dans le temps. En fonction de la distance et des caractéristiques de votre parcours de randonnée, votre endurance sera grandement mobilisée et c’est pourquoi la travailler à travers la course à pied peut constituer une excellente manière d’être plus à l’aise sur cet aspect pendant votre randonnée.

Deuxièmement, la pratique de la course à pied est aussi un excellent moyen de renforcer les groupes musculaires qui vont être mobilisés pendant votre parcours, comme les mollets ou encore les quadriceps. Par ailleurs, la course à pied permet de renforcer vos articulations et vos tendons, ce qui limite donc à terme le risque de blessures pendant la pratique de la marche sur une longue distance. Sachez à cet égard que si le terrain que vous allez pratiquer pour votre randonnée est incliné, vous avez la possibilité d’utiliser des programmes d’entraînement spécifique avec un tapis de course pour travailler cet aspect et être plus à l’aise le moment venu.

Le cas du tapis de course

L’utilisation d’un tapis de course peut s’avérer très intéressant car vous disposerez d’un appareil complet pour vous préparer au mieux du point de vue cardio et endurance. Comme précédemment évoqué, il existe de nombreux programmes d’entraînements qui peuvent être adaptés à la pratique de la randonnée, par exemple des programmes de marche en dénivelé ou encore plus axés sur l’endurance. Si vous pratiquez le tapis de course dans une salle de sport, alors n’hésitez pas à parler à votre coach de vos problématiques afin qu’il adapte vos entraînements aux besoins que vous pourriez avoir pour vos futures randonnées.

3 îles à découvrir en Indonésie

Composée de plus de 10 000 îles, l’Indonésie se prête parfaitement aux croisières. D’ailleurs, lors de votre périple, vous aurez l’occasion de découvrir plusieurs destinations avec chacune un charme authentique.

Nias

En Indonésie, de nombreux touristes ne connaissent que la Nouvelle-Guinée, Java, Bali ou Lombok. Pourtant, cet archipel est composé de bien plus d’îles principales. D’ailleurs, pendant votre voyage Indonésie, vous êtes invité à découvrir Nias. Située à l’est de Sumatra, cette île est un véritable petit paradis pour les surfeurs. Ces sportifs y trouveront des spots dignes d’intérêt, dont la plage de Sorakebay. Cette dernière est au sud de l’île. Elle fait également office de destination privilégiée des amateurs d’architecture exotique. Outre son décor envoûtant, ce site a un charme unique de par les maisons traditionnelles. Les villages locaux sont constitués de longhouses en bois sur pilotis. Souvent, leurs toits ont un bord large et une pente raide. Cette structure permet de favoriser l’écoulement des eaux de pluie ainsi que de protéger les porches et les fenêtres du soleil.

Florès

Amateur de folklore, mettez le cap sur Florès, une destination à ne pas rater si vous faites un voyage Indonésie. Au centre de cette île, vous trouverez Kelimutu qui attire de nombreux touristes. Pour information visiter ce site avec un guide local est obligatoire à cause de l’activité de ce volcan. Culminant à 1 639 m, cette formation géologique est entourée de légendes. À son sommet, il y a 3 lacs qui changent de couleur périodiquement. Selon les dires, ces points d d’eau seraient la résidence d’esprits. Le premier, Tiwu Ata Mbupu est censé habiter les âmes des ancêtres. En 2007, il était noir. Quant au second, il est appelé TiwuNuwa Muri Koo Fai et abrite les esprits de jeunes gens. La même année, il était vert turquoise. Pour ce qui est du troisième, il est nommé Tiwu Ata Polo. Ce dernier a la mauvaise réputation d’être un lieu de rendez-vous pour des âmes maléfiques.

Buru

Faisant partie des Moluques, Buru est une destination qui ne manque pas d’intérêt, surtout pour les amoureux de la nature. D’ailleurs, en y allant durant votre voyage Indonésie, vous aurez l’occasion d’apercevoir des animaux qui ne vivent que sur l’île et ses environs. Au cours d’une expédition, vous aurez peut-être la chance d’observer des palettes de Buru, des gobemouches à gorge rayée et des bouscarles marron. Certes, Buru est un havre pour les oiseaux, mais il est possible que vous voyiez aussi des petits mammifères, notamment des chauves-souris lors de vos excursions. Cette île est habitée par des roussettes d'Ambon, des petits nyctimènes et des roussettes de l'île du Séram. Le tout vit dans une végétation luxuriante composée de plusieurs espèces d’arbres des genres Shorea, Hopea et Vatica. En outre, quelques mangroves sont présentes à Namlea, à Waeapo ainsi qu’à Batabual. Quant aux broussailles et aux paysages ouverts, ils sont assez rares sur l’île.

Les endroits à découvrir pendant une croisière au Cuba

Cuba est un État insulaire des Caraïbes constitué de plusieurs îles. Cette contrée fascine de plus en plus les voyageurs qui veulent y faire une croisière pour découvrir ses villes côtières. Pour commencer un périple dans cette partie du globe, la ville de La Havane est un endroit parfait. Cette métropole d’une superficie de près 721 km² est la capitale du territoire cubain. Elle abrite un port où les estivants pourront louer un navire et préparer tous les matériels nécessaires à leur voyage. De plus, dans cette municipalité, les routards auront la chance d’admirer des monuments remarquables. Parmi ces édifices, il y a le « Castillo de los Tres Reyes del Morro ». Cette forteresse, communément appelée fort El Morro, a été érigée entre 1589 et 1630 par l’ingénieur Juan Bautista Antonelli. Le Mémorial José Martí est aussi une œuvre architecturale à voir lors d’un circuit Cuba. Cette tour crée par Luis Enrique Varela entre 1953 et 1958 est dédié au héros national José Martí.

Varadero, une ville paradisiaque de Cuba

Pour continuer leur croisière, les navigateurs peuvent mettre le cap sur la ville de Varadero. Cette métropole se situe sur la péninsule de Hicacos, dans la province de Matanzas. Elle est une destination prisée des estivants qui désirent se relaxer pendant leur circuit au Cuba. En effet, cet endroit, également nommé Playa Azul, est l’une des plus belles stations balnéaires du territoire cubain. Elle possède une magnifique plage propice au farniente et à divers sports nautique comme la plongée, la pêche en haute mer, le kayak ou encore de la planche à voile. Dans cette municipalité, les aventuriers sont invités à explorer la grotte d'Ambrosio. Cette cavité se trouvant dans la Reserva Ecologica Varahicacos abrite de nombreuses peintures rupestres datant d’environ 2 000 ans. Elle a servi de centre religieux et de cachette pour les esclaves qui se sont enfuis durant la colonisation. Les routards ont aussi la possibilité de visiter le musée municipal de Varadero. Cet édifice en bois renferme des documents, des objets et des photographies retraçant l’histoire de cette cité.

Santiago de Cuba, une ville historique de Cuba

Pour terminer leur croisière, les voyageurs sont invités à se rendre à Santiago de Cuba. Cette ville portuaire se trouve au sud-est du pays, à 762 km de la capitale. Elle est un immanquable pour les passionnés d’histoire lors de leurs circuits Cuba. En effet, c’est dans cette cité que s’est déroulée le plus grand conflit naval de la guerre hispano-américaine dans l’océan Pacifique. Dans cette municipalité, les routards peuvent visiter le Castillo de San Pedro de la Roca. Cette forteresse, plus connue sous le nom de Château de San Pedro de la Roca, a été construite par le petit-fils de l’ingénieur Juan Bautista Antonelli pour le compte du gouverneur Pedro de la Roca y Borja. Elle est classée en tant que patrimoine mondial de l’UNESCO. Ce fort a été créé pour protéger la ville contre les attaques de flibustiers. Une escapade à Varadero est aussi une occasion de s’aventurer dans la réserve de biosphère de Bocanao. Ce havre de paix possède d’innombrables attractions touristiques telles que le Gran Piedra, le Jardin Ave de Paradiso et le Musée de l’Histoire des Transports Terrestres.

S’évader à Namibie pour vivre des aventures hors du commun

Pour les amateurs de nature, les mots ne suffiront pas pour décrire la Namibie : grandiose, colorée, immense, insolite… S’aventurer dans ce pays aux multiples facettes est synonyme d’activités, à la fois sportives et insolites. Latraque des félidés en fait partie.Si la Namibie recèle le plus de félins en liberté au monde, c’est grâce à la Fondation AfriCat, qui se charge de protéger et de conserver les léopards, les guépards et les autres carnivores. Par conséquent, il est possible pour les passionnés d’en apprendre davantage sur ces animaux sauvages, tout en comprenant une partie de ce programme de protection en entreprenant un séjour en Namibie. Les aventuriers partiront en 4x4 à Otjiwarongo, un village agricole situé dans la région d'Otjozondjupa, entouré au nord par le Parc national d'Etosha, et Windhoek, au sud.Ils seront accompagnés d’un rangeréquipé d’une radio émettant des bips sonores tout au long du chemin. Dès que le guide annonce qu’un guépard est tout proche, tout le monde descend de voiture, marche à pas feutré et garde une distance de sécurité. Si les vacanciers disposent d’une bonne pellicule, ils prendront des clichés sublimes puisque, avec un peu de chance, ils croiseront des kudus, des zèbres, des antilopes, des phacochères, sans parler des oiseaux qui égayent la nature de leur douce mélodie.

Traquer des éléphants du désert

Damarland, situé dans l’ouest de la Namibie, est le seul endroit, à part le Mali, où le climat sec est favorable à la survie des groupes d’éléphants du désert. Ce qui les différencie des autres éléphants du monde, ce sont leurs corps plus petits et leurs pieds plus larges.Pour pouvoir observer ces pachydermes uniques, un safari Namibie s’impose. Certes, ils ont une très mauvaise vue, une oreille fine et un odorat très développé, mais dès lors qu’ils se sentent en danger, ils peuvent charger à 40 km/h, en un rien de temps. Les visiteursdevront toujours garder une distance respectable, en suivant respectueusement les consignes de leur guide. Pour cela, la patience est de mise, car il faut près d’une heure avant d’apercevoir une famille au complet, parents et éléphanteaux, en train de chercher de la nourriture dans les arbres fruitiers. Les explorateurs prendront le temps de les examiner et de les prendre en photo, marchant à des dizaines de kilomètres du véhicule tout terrain.

Croisière à Sandwich Harbour

Cette équipée commence au port de WalvisBay ou « baie des baleines », un ancien territoire sud-africain, devenu actuellement une municipalité de la Namibie. Au fil de l’eau, en catamaran ou en bateau, les croisiéristes observeront des pélicans, des otaries, des dauphins et même des baleines. Lorsqu’ils débarqueront, un 4x4 les emmèneraà Sandwich Harbour, où ils parcourront des dunes hautes de plusieurs mètres et feront une balade sur la plage où les duneset la mer se donnent rendez-vous. Après une pause-déjeuner, ils iront sur le site de Sandwich Harbour, préservé par d’éminentes organisations mondiales de protection de l’environnement. Ce remarquable site de dunes de couleur dorée et ivoire est le lieu de reproduction de la faune locale, mais c’est aussi un point idéal donnant une incroyable vue sur le lagon et l’océan, etqui permet aux touristes d’apercevoir des flamants roses à l’horizon.

Comment réussir un voyage hors des sentiers battus au Chili ?

On a parfois cette envie de voyager, mais sans trop savoir où aller. On pense à l’Asie et ses cultures ou à l’Afrique et ses animaux sauvages, sauf que ces idées ne sont pas très tentantes. Puis, on décide soudainement de partir pour l’Amérique du Sud. Là, le choix est plus vaste, car les destinations y sont nombreuses, authentiques et faciles à accéder. Il y a, par exemple, Chili, une terre de contraste qui saura agrémenter le séjour des férus d’aventure. Cette contrée est jalonnée de sites naturels spectaculaires comme la vallée de la lune, un immense espace propice au trekking. Située à San Pedro d’Atacama, cette merveille chilienne dispose de paysages grandioses et magnifiques, en raison des formations rocheuses qui s’y trouvent. Les amoureux de la nature pourront également s’y rendre en fin de journée afin d’admirer un coucher de soleil aux couleurs changeantes. Après quoi ils passeront une nuit dans un hébergement à San Pedro d’Atacama pour profiter d’un moment de répit.

Découvrir le Salar de Tara, un lieu de détente parfait pour se revigorer totalement

Un voyage Chili permettra aux passionnés de randonnée de vivre de véritables expériences authentiques au cœur des grands espaces chiliens. Avec un joyau naturel tel que le Salar de Tara, les routards fatigués du tumulte urbain seront certainement heureux d’y passer quelques heures, voire une journée de détente. C’est au cœur de cette réserve qu’on peut voir le Chili à l’état brut, car il s’agit surtout d’un lieu où le silence est Roi. À noter que les touristes qui s’y aventurent auront peu de chance d’y croiser d’autres gens, puisque l'endroit est très loin des sentiers battus. Les bourlingueurs qui veulent accéder à ce site seront donc obligés de suivre (de préférence en 4x4) des traces d’environ 30 km en direction du désert. Il leur suffit de prendre la route principale, située au niveau des Monjes de Pacana et ils arriveront à destination. Une fois au Salar de Tara, les amateurs d’exploration seront tout de suite accueillis par des panoramas enchanteurs, avec les flamants roses, les lamas et les formations rocheuses imposantes qui vivent dans cette partie du Chili.

Faire un petit saut à Peulla, un havre de verdure dépaysante

Outre la vallée de la lune et le Salar de Tara, le village de Peulla est également une étape incontournable au cours d’un circuit hors des sentiers battus au Chili. Il se situe sur la rive est du Lac Todos Los Santos, aux environs de la ville de Puerto Varas. À la fois charmante et dépaysante, cette commune est un lieu parfait pour effectuer la fameuse « Traversée des Lacs ». En effet, ce village se trouve à seulement 26 km de l’Argentine, ce qui permettra aux randonneurs de poursuivre leurs aventures par la découverte des sites touristiques argentins. Par ailleurs, Peulla bénéficie aussi d’un paysage verdoyant avec sa végétation luxuriante. Les excursionnistes qui s’y rendent pourront donc profiter d’un moment de détente, dans un cadre pur et authentique.